Interview de Pierre Antoine autoconstructeur de Tiny houses

 

1. Parlez-nous de vous

Je m’appelle Pierre-Antoine Baraniak, j’ai 29 ans et je suis en reconversion professionnelle. Nous nous sommes lancé dans un projet d’autoconstruction de notre Tiny House. 

2. Parlez nous de votre projet (objectif)

Le projet est de construire notre habitat, qui sera petit, car c’est à peu près 15 M2 au sol. Notre objectif est d’avoir une vie plus simple avec une petite surface dans une maison la plus écologique possible. L’idée est, sur 6 mois, d’avoir la possibilité de construire intégralement notre maison et de pouvoir vivre où nous voulons ou presque. 

Nous avions initialement cette volonté de mobilité, avec simplement la perspective de se dire, on peut se déplacer, déménager avec notre maison, quand on veut, et dans différents endroits proches de la nature. Nous avons finalement choisi le modèle de micro maison transportable que propose l’entreprise TY-NID car l’aspect mobilité n’était que secondaire comparé à la performance énergétique que nous souhaitions. 

3. Quelles sont les différentes manières de construire ?

Tous que nous avons étudié, nous a permis de faire des choix. Vous avez, ce qu’on appelle la maison Clé à Main où c’est un projet qui est étudié avec le constructeur et qui va, en fonction de nos besoins, construire la maison et nous la livrer. 

Il y aussi la possibilité de construire soi-même, on appelle cela l’autoconstruction. Ce type de prestation est idéale pour nous car nous voulions absolument fabriquer notre propre maison mais en bénéficiant de vrais conseils de pro !

4. Comment avez-vous découvert l’autoconstruction et qu’est-ce qui a motivé votre choix ?

Nous avons découvert l’Autoconstruction à travers les réseaux sociaux, sur Facebook et Instagram, et même sur Pinterest. On a pu voir que nous pouvions le faire par nous-même, ce qui est primordial pour nous. On peut intégralement adapter notre maison à nos besoins.

5. Envisagez vous seul ou accompagné ?

Dans notre cas, nous avons choisi d’être accompagné, car nous n’avons pas toutes les connaissances pour le faire seul et c’est le meilleur moyen pour nous d’être sûre de fabriquer une maison qui dure sur le long terme. Pouvoir construire dans des conditions de travail qui sont particulièrement géniales ici dans l’entrepôt à Couëron chez Ty-Nid avec les matériaux à disposition et toutes les connaissances nécessaires.

6. Comment se déroule la construction ?

4 semaines à plein temps pour commencer avec l’objectif de rendre notre maison hors d’eau hors d’air, ça veut dire que la maison doit être étanche sans la finition, 4 semaines pour le faire dans l’entrepôt et ensuite on terminera les week-ends à l’extérieur. Avec un objectif d’être dans la maison d’ici 6 mois.

7. Quels sont les avantages et les inconvénients de travailler en autoconstruction ?

Les avantages sont déjà la possibilité de construire au sec dans un endroit sécurisé où il y a de la place et où la poussière ne pose pas le problème ! L’autre avantage serait que nous ne sommes pas tout seul, toujours des personnes de l’équipe Ty Nid qui peuvent porter, le pont de levage pour lever les murs, les sols, c’est vraiment très pratique. Aussi, la possibilité de stocker tous les matériaux sur place et tous les outils, c’est quelque chose de très important.

Pour les inconvénients, je dirais que ce peut-être que l’on est limité par les temps de présence, ça veut dire que l’on doit être présent lorsque les autres équipes sont présentes. C’est bien aussi d’avoir du repos le weekend, cela permet de recharger les batteries.
Je ne vois pas spécialement d’autres inconvénients, le coût pourrait en être un mais les tarifs sont justifiés et transparents ce qui nous rassure.

8. Décrivez votre environnement de travail ?

On est intégré dans la chaîne de montage et on va construire dans la continuité des commandes qui sont faites par l’entreprise avec une petite pression, car on doit respecter les délais ce qui est bien et si on a du retard, les équipes de l’entreprise peuvent venir pour me donner un petit coup de main, que je pourrais rendre à ma place, pour d’autres constructions que l’entreprise fait.

9. Comment payez-vous pour votre projet ?

Nous avons la chance d’avoir des économies, donc nous n’avons pas besoin d’emprunter. On paye notre maison directement et intégralement. On restera soit sur un terrain acheté soit un loyer pour y vivre à l’année.

10. Ce qui était important lors du choix d’une entreprise ?

Le choix qui a été important pour nous, était la distance par rapport à chez nous.
La surface de l’entrepôt pour construire notre tiny : on a 2000 m2 partagés, il y beaucoup de place, c’est très agréable pour travailler.
L’ambiance aussi au dépôt est vraiment très agréable : nous pouvons manger dehors ou pique-niquer, prendre l’air, c’est quelque chose de très important. Et je dirais un univers de travail bienveillant.
Il y a beaucoup d’amis qui construisent dans un hangar agricole ou il n’a pas l’électricité, ni l’eau. Ici vraiment il y a tout le confort. Tout est vraiment prévu pour travailler dans les meilleures conditions possibles.

11. Pourquoi choisir TY-NID ?

Aujourd’hui très peu d’entreprises en France proposent ce type d’accompagnement avec cette surface. Il y en a quelques-unes qui commencent mais l’entreprise Ty Nid intègre dans la chaîne de production pour l’autoconstruction, c’est quasiment le seul dans la région.

Il y a une chose qui est très importante, nous aurions pu choisir une tiny house classique sur roues mais nous avons fait le choix de se baser sur un châssis fixe car nous n’avions pas cette volonté de mobilité régulière. L’idée qu’elle soit transportable et pas mobile correspond plus à notre projet de vie. Cette différence nous permet d’avoir plus de surface et de meilleures performances énergétiques.

Nous avons choisi TY-NID car nous adhérons aux valeurs de cette entreprise, à leur vision et à ce qu’on imagine de notre habitat. On va dire que c’est à 51 % la raison pour laquelle nous avons choisi de travailler avec TY-NID et pour le reste c’est parce que techniquement, ils ont une très bonne expertise, et on le ressent vraiment.

12. Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs Autoconstructeurs ?

Alors des conseils je pense qu’on en aura plus quand on aura terminé notre construction. Mais en tout cas aujourd’hui, je dirais qu’il faut bien préparer son chantier, bien préparer ses plans, faire en sorte de toujours travailler dans le propre, dans la sécurité et il faut savoir s’organiser.
Bien se préparer, ça veut dire valider l’intégralité des plans pour être efficace au moment de la construction de Tiny. C’est un des avantages de cette maison, c’est justement que c’est une maison qui est parfaitement adaptée à notre manière de vivre et la préparation est primordiale pour ensuite construire correctement sa maison.