Quel terrain acheter pour ma Tiny house ?

 

Vous avez un projet de Tiny House, et vous vous posez la question pour savoir où la poser ?

Choisir le terrain est une étape importante pour votre projet de Tiny House mais celle-ci peut s’avérer parfois complexe. Dans un premier temps, vous devez avoir l’accord de la commune, ce qui n’est pas toujours facile. 2ème question : voulez-vous devenir propriétaire ou locataire du terrain ?

1. Quelle est la commune qui va accepter les Tiny House

La première étape consiste à vous renseigner pour connaître le Plan Local d’Urbanisme (PLU) de la commune dans laquelle vous souhaitez vous installer, que ce soit en tant que propriétaire ou locataire du terrain. Le PLU est le document de référence en termes d’urbanisme, d’habitat et de déplacements urbains de la commune. Chaque commune a ainsi ses propres règles et sa politique pour les Tiny House. Elle peut donc accepter ou refuser votre projet.

Dans certains cas, la ville peut accepter votre projet mais seulement sous certaines conditions souvent lié à un souci d’esthétisme et de respect des règles d’urbanisme.

Si votre projet est accepté par la commune, et que votre Tiny ne dépasse pas la superficie de 20m² au sol et que l’installation sur le terrain dépasse 3 mois par an, une déclaration préalable de travaux CERFA13404 devra être demandée.

2. Vous souhaitez devenir propriétaire du terrain pour installer votre Tiny house.

Vous avez trouvé une commune qui accepte les Tiny House et souhaitez devenir propriétaire d’un terrain ?
Ce sera à vous de décider quel type de terrain vous conviendra le mieux, et ceci n’est pas qu’une question de budget. En effet, vous pouvez trouver un terrain viabilisé, sur lequel vous pourrez vous brancher facilement au réseau électrique et hydraulique ou un terrain non viabilisé, agricole, naturel ou forestier, sur lequel les branchements ne seront pas réalisables. Dans le deuxième cas, il ne faut pas avoir peur de vivre de manière totalement autonome et indépendante. Pour votre projet, nous pouvons prévoir cette autonomie, avec de nombreuses solutions, qui vont vous permettre de vivre une vie nomade, indépendante et surtout sans raccordements !

3. Vous ne souhaitez pas devenir propriétaire d’un terrain. Quelles sont les différentes possibilités ?

La location d’un terrain
Vous pouvez trouver des annonces de location de terrains, ou demander à vos proches.

En ce qui concerne les démarches administratives de la location de terrain, c’est assez simple : propriétaire et locataire définissent ensemble les conditions du bail, sa durée et le montant du loyer.

Terrain partagé
Une autre solution, qui vous permet d’installer sa Tiny house sur remorque sur un terrain partagé !

Certains campings, ouverts à l’année, acceptent de louer un emplacement sur leur terrain. Si votre Tiny House n’est pas autonome, vous n’avez pas à vous inquiéter pour les raccordements. De plus, les campings sont souvent très sécurisés, ce qui vous permet d’y vivre de manière sereine.

Les éco-villages

De plus en plus, nous les voyons se créer en France dans différentes régions. Cela permet d’avoir un emplacement à moindre coût, un système de partage et proche de la nature.

 

Nous pouvons vous accompagner dans la recherche de terrain, et nous avons un partenaire avocat spécialisé pour étudier votre dossier, si cela est nécessaire.

N’hésitez pas à nous demander.